Accueil Evénements Séminaires, journées d'étude Séminaire de spécialité 11 mars 2011
Séminaire de spécialité 11 mars 2011 PDF Imprimer Envoyer

Le travail éducatif à l’épreuve de la santé publique

Séminaire de spécialité

Organisé par Profeor-CIREL

11 mars 2011 – Lille 3

Coordination scientifique : Christophe Niewiadomski & Bernadette Tillard


L’objectif de cette journée d’études est de contribuer à la mise en débat autour des questions relatives au travail éducatif et à l’accompagnement dans le domaine de la santé. Ce faisant, cette préoccupation rejoint l’un des axes de recherche du laboratoire CIREL consacré à l’étude des formes plurielles que peut prendre le travail éducatif aujourd’hui dans des environnement professionnels qui débordent le seul domaine  de l’école.
Nous centrerons ici notre réflexion sur les rapports et les tensions entre travail éducatif et santé publique. En effet, la santé publique se préoccupe de l’état sanitaire d’une collectivité en prenant en compte des aspects préventifs, curatifs, éducatifs et sociaux. En ce sens, pour réaliser ses objectifs, elle adopte un discours et une perspective opérationnelle  qui prennent en compte des dimensions stratégiques, administratives, économiques et politiques à partir d’un point de vue « macroscopique ». Par ailleurs, les professionnels de terrain, qu’ils soient médecins, personnels para médicaux, professionnels de l’accompagnement… se trouvent confrontés à des situations particulières qui relèvent de dimensions « microsociales » dont les logiques peuvent considérablement s’éloigner des premières, plaçant ainsi usagers et professionnels dans des situations parfois « impossibles ». Cette tension entre ces deux dimensions trouve, par exemple, un écho particulièrement sensible dans le domaine de l’organisation des soins psychiatriques, mais aussi dans le domaine des représentations sociales en matière de prévention et de soins curatifs. En outre, cet écart s’inscrit au cœur des évolutions contemporaines d’un système hospitalier qui se donne désormais pour objectif de placer l’usager de santé au centre des dispositifs de soins tout en poursuivant par ailleurs le projet de maitriser son organisation et de rationnaliser ses coûts de fonctionnement. Ce décalage produit également des difficultés de conciliation entre l’activité professionnelle quotidienne et les valeurs qui ont conduit les personnes à choisir leur orientation professionnelle. Cette tension s’applique à tous, usagers comme professionnels et contribue à complexifier le travail éducatif et préventif.  
Quatre conférenciers présenteront leurs recherches afin de questionner et de mettre en débat ces différentes dimensions.


Modérateur : Daniel Bart. Maitre de conférences en sciences de l’éducation. Lille 3

Intervenants pressentis :

·    Patrick Coupechoux
Journaliste indépendant et écrivain.  
Titre provisoire : Un monde de fous. Comment notre société maltraite ses malades mentaux.

·    Bernadette Tillard
Médecin en santé publique, anthropologue, maitre de conférences en Sciences de l’Education.
Autour des représentations sociales de la vaccination H1-N1.

·    Caroline Desprès.
Médecin de santé publique, anthropologue.  
              Les conduites de prévention relèvent-elles de la responsabilité individuelle ?

·    Christophe Niewiadomski, maitre de conférences en Sciences de l’Education.
« L’hôpital entreprise » et son impact sur l’activité de soin.