Accueil Recherches en cours
Recherches en cours PDF Imprimer Envoyer

Parmi les recherches transversales aux 3 équipes internes du CIREL:

 

Projet :Étude des rythmes dans la formation des ingénieurs en alternance. Le cas du CFA Ingénieurs 2000

Résumé:

Le projet CFA/EDA-CIREL porte sur les rythmes de l’alternance mis en œuvre dans les formations d’ingénieurs au CFA Ingénieurs 2000. L’expertise des laboratoires EDA et CIREL, sollicitée par le CFA Ingénieurs 2000, consistera d’abord à établir une synthèse des connaissances acquises sur la question des rythmes et des temporalités spécifiques aux formations d’ingénieurs en alternance, en lien avec la progressivité des contenus et des compétences spécifiques à la profession d’ingénieur. En même temps, un travail exploratoire procédera par des entretiens semi directifs centrés sur la question des rythmes avec les différents acteurs du CFA Ingénieurs 2000. L’intervention des laboratoires EDA et CIREL procédera par une approche qui combine recherche et développement. C’est une approche de type collaboratif en ce sens qu’elle implique la participation des acteurs principaux de notre champ d’investigation : les différentes écoles d’ingénieurs et entreprises du réseau CFA Ingénieurs 2000 (responsables de formation, enseignants, tuteurs et apprentis). C’est aussi une approche descriptive en ce sens qu’elle vise à rendre compte de la complexité des pratiques techniques et des pratiques de formation technologiques.

Porteurs du projet

Lebeaume Joël, PU, EDA, Paris 5

Zaïd Abdelkarim, MCF,  Théodile-CIREL

Partenaires:

•    Daunay Bertrand, PU, Théodile-CIREL Université Lille3
•    Champy-Remoussenard Patricia, PU, Proféor-CIREL Université Lille3
•    Couturier Catherine, MCF, RECIFES, Université d’Artois
•    Delcambre Isabelle, PU, Théodile-CIREL Université Lille3
•    Hamon Christian, PRAG, EDA, Université Paris V
•    Lahnier-Reuter Dominique, Théodile-CIREL, Université Lille3
•    Heutte Jean, Trigone-CIREL, Université Lille 1

 


Séminaire Mesh

La construction des contenus d’enseignement et de formation

 

Résumé:

Le CIREL a été l’organisateur d’un séminaire de la MESHS (Maison européenne des sciences de l’homme) en 2010-2011, en collaboration avec les équipes de recherche CERIES (ÉA 3589), Lille 3 ; CLERSÉ (UMR 8019), Lille 1 ; GERIICO (ÉA 4073), Lille 3 ; STL (UMR 8163), Lille 3. Ce séminaire, qui se poursuit sous une autre forme en 2011-2012, porte que la question de la construction des contenus d’enseignement et de formation (dans tous les lieux institués en vue d’un enseignement explicite : école, université, centres de formation professionnelle et/ou par alternance, entreprises, académies d’arts, fédérations sportives…). Cette question est importante dans la perspective actuelle de transformations politiques, organisationnelles et professionnelles des formations, qui se traduisent à la fois par une modification des modalités de formation, une redéfinition des temporalités de ces formations et l’extension d’une logique des compétences dans tous les lieux de formation.

Il faut entendre ici, par construction des contenus d’enseignement et de formation, à la fois les processus d’élaboration des contenus d’enseignement et de formation en amont de toute situation d’enseignement effectif et les processus de construction/appropriation des contenus par les élèves et les formés – ce qui amène à interroger à la fois l’influence réciproque que ces deux processus ont l’un sur l’autre et les distorsions qui peuvent apparaître entre eux.

Le projet du séminaire était – et reste – de mettre en œuvre une discussion théorique entre disciplines de recherche en centrant l’investigation sur l’institution scolaire et l’université. Deux questions structureront particulièrement la réflexion, sur les deux dimensions intriquées qui font le cœur du projet (construction/élaboration et construction/appropriation des contenus) :
– le rôle et le statut des disciplines académiques d’une part dans l’élaboration des contenus et d’autre part dans leur perception et leur appropriation par les élèves ou les étudiants ;
– les effets de l’évaluation dans l’élaboration des contenus et dans les stratégies d’appropriations mises en œuvre par les élèves ou les étudiants.

Les communications au séminaire sont accessibles sur le site de la MESHS, à l’adresse suivante : http://www.meshs.fr/page.php?r=22&id=1081〈=fr

Porteur du projet:

Bertrand Daunay - PU - Théodile-CIREL, Université Lille 3


 

Recherche « Relations école - monde du travail »

Étude des représentations et de la connaissance du monde du travail chez les enseignants du secondaire : le cas des stages en entreprise proposés aux enseignants dans le système éducatif français.

Résumé:

Les relations entre « monde » éducatif et « monde » du travail constituent un aspect peu étudié du système éducatif. Cependant des pratiques spécifiques, telles que les stages en entreprise proposés aux enseignants ont actuellement pour objectifs d’établir des ponts entre ces deux « mondes ». Y parviennent-ils ? Quel rôle jouent-ils dans la formation et dans la professionnalisation, voire dans le développement professionnel des enseignants ?
Cette recherche regroupe des chercheurs issus du Cirel et du Crefi-T de Toulouse. Ce partenariat favorise l’exploration des relations école – entreprise sur des objets communs (stages en entreprise pour les enseignants du second degré en formation initiale ou continuée et déclinés selon quatre modalités) en variant les points de vue (analyses didactiques, psychosociales et analyse du travail).

En partenariat avec l’Inspection Générale de l’Éducation Nationale (IGEN) et le Centre d’Études et de Ressources pour les Professeurs de l’Enseignement Technique (CERPET), la recherche prend notamment pour objet d’analyse les stages longs en entreprise qui offrent la possibilité à des enseignants du second degré d’exercer pendant un an une activité professionnelle au sein d’une entreprise avec obligation de produire des ressources pédagogiques à l’issue du stage. Ce dispositif constitue un contexte privilégié pour étudier les représentations et connaissances que les enseignants du second degré ont du monde du travail ainsi que l’usage qu’ils font des expériences vécues dans ces contextes dans leurs pratiques pédagogiques ultérieures (transposition didactique, conseil en orientation, relations avec les élèves…). Les stages et leurs effets sur les représentations et les pratiques des enseignants sont analysés sur la base d’une enquête qui recourent à des observations, questionnaires et entretiens (auprès d’enseignants, d’inspecteurs et d’élèves).

Cette recherche, en plaçant au cœur de ses réflexions les relations travail-école-formation s’inscrit dans deux axes de recherche du CIREL : « Travail, activité, pratiques » et « Professionnalisation ».

Participants :

Champy-Remoussenard Patricia    PU    Proféor-CIREL Université Lille 3
Deville Julie          MCF    Proféor-CIREL Université Lille 3
Labbé Sabrina    MCF    Crefi-T Université Toulouse Le Mirail
Condette Sylvie    MCF    Proféor –CIREL Université Lille 3
Zaïd Abdelkarim    MCF    Théodile-CIREL Université Lille 3 
Dumet  Thomas    MCF    Trigone-CIREL Université Lille 1
Starck Sylvain    Dr, ATER    Proféor –CIREL Université Lille 3
Boughagha Akim    Doctorant, ATER    Proféor –CIREL Université Lille 3